×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 838

Menu

TOME 4 Cahors en boucle

Imperceptiblement, un paysage familier se modifie sans cesse alors que notre esprit s'accroche à une illusion de permanence. Sur les images de Léon Bouzerand, le décalage saute soudain aux yeux. En ce sens, le fonds photographique de « Toto » constitue un patrimoine historique et ethnographique,  une illustration d'une petite ville de province pendant les Trente Glorieuses.

Le Cahors de cette époque savait encore faire avec les moyens du bord. Il était bon enfant, même chez les grandes personnes. Il avait l'esprit village, le sens de la débrouille, une part de nonchalance et la moquerie facile. Il n'était pas encore sorti de sa Boucle, formée par le méandre du Lot, mais il commençait à pousser ses murs et ses ponts.

Une autre normalité se faisait jour, en douce. Le temps s'accélérait, inexorablement. Les clichés de Léon Bouzerand ont fixé l'empreinte d'une mutation.

...Extrait de TOME 4 Cahors en Boucle

TOME 3 Cahors en devanture

En ces années-là, les Cadurciens habitaient et travaillaient en ville. Le dimanche, ils se retrouvaient au stade, ensuite dans les bistrots pour refaire le match, jouer à la belote, au rami, aux échecs, au billard ou au baby-foot.

Les Cadurciens faisaient leurs courses à pied rue Foch et Joffre, rue des Petites Boucheries, boulevard Gambetta. Ils suivaient les braderies. On comptait des épiceries en grand nombre. Des bazars. Des marchands... de vin, de graines, de laine ou de biens.

Les premières grandes surfaces se contentaient de paraître comme des super-marchés. C'était d'ailleurs des années super. Le temps d'avant le super sans plomb.

Le vocabulaire dévoile le chemin biscornu qui relie la tradition à la modernité. Les images de « Toto » Bouzerand ont aussi leur langage... Un juste milieu entre distance et proximité, sans ostentation.

...Extrait de TOME 3 Cahors en devanture

TOME 2 Cahors couleur rugby

Début du XXe.. Le rugby gagne les rives du Lot... en aviron et au pas cadencé. Exercice viril pour militaires, sport pour musculatures athlétiques forgées à coups de rames.

  • 22 mai 1955. A Toulouse, le Stade cadurcien remporte la finale d'Excellence en humiliant Hendaye (14 -0). Il accède ainsi à la Première Division, l'équivalent de l'actuel Top 14.
  • 16 février 1958. Dans la cité de Gambetta, l'engouement pour l'ovale atteint des sommets lors du match contre Lourdes, le club légendaire. Sur la touche, Léon Bouzerand et son Rolleiflex.
  • Août 1958. La mairie fête en grande pompe le retour en héros d'Afrique du Sud d'Alfred Roques, pilier herculéen, et du seconde ligne Bernard Momméjat. Sous le maillot tricolore, ils ont tenu en échec les Springbocks.
  • 1963. Un drop litigieux de Lourdes barre la route des Cadurciens vers le titre de champion de France qui était à leur portée cette année-là.
...Extrait de TOME 2 - Cahors couleur rugdby

 

Martine Lemaître-Demarquay dédicace à Cahors

Samedi 29 Mars 2014 à partir de 14 h 30

ESPACE CULTUREL LECLERC, 60 avenue Pierre Sémard - CAHORS

Vous pourrez rencontrer Martine Lemaître-Demarquay, auteure du livre Le château de Béars ; La turbulente histoire des seigneurs de Cardaillac, entre Vers et Arcambal. Elle se fera un plaisir de vous dédicacer son ouvrage !

S'abonner à ce flux RSS