Menu

TOME 4 Cahors en boucle

TOME 4 Cahors en boucle

Imperceptiblement, un paysage familier se modifie sans cesse alors que notre esprit s'accroche à une illusion de permanence. Sur les images de Léon Bouzerand, le décalage saute soudain aux yeux. En ce sens, le fonds photographique de « Toto » constitue un patrimoine historique et ethnographique,  une illustration d'une petite ville de province pendant les Trente Glorieuses.

Le Cahors de cette époque savait encore faire avec les moyens du bord. Il était bon enfant, même chez les grandes personnes. Il avait l'esprit village, le sens de la débrouille, une part de nonchalance et la moquerie facile. Il n'était pas encore sorti de sa Boucle, formée par le méandre du Lot, mais il commençait à pousser ses murs et ses ponts.

Une autre normalité se faisait jour, en douce. Le temps s'accélérait, inexorablement. Les clichés de Léon Bouzerand ont fixé l'empreinte d'une mutation.

...Extrait de TOME 4 Cahors en Boucle